Si une personne a été testée positive COVID 19 il faudra renforcer son corps pour l’aider à combattre le virus.

Dans un premier temps, sur le plan curatif il sera bon pour le malade de prendre de la propolis avec de la gelée royale ainsi que du miel. La propolis peut se trouver aujourd’hui sous forme d’ampoule, sinon on peut tout à fait la mélanger au miel.

Ensuite, on conseillera de préparer un jus “anti-virus”: pour ce faire il faudra mélanger 40 g de gingembre frais, 1 oignon, 1 ail, 1 piment fort et 2 cuillères à soupe de miel de thym.

Aussi, le malade pourra se soigner en mélangeant une cuillère à soupe de miel, le meilleur étant le miel de jujubier du Yémen (qui a été la source d’études ayant prouvé son efficacité dans le traitement de virus notamment ceux touchant le système respiratoire), une petite cuillère d’huile de nigelle, ainsi qu’une petite cuilère de costus indien, et en consommera quatre fois dans la journée (avant les repas).

En ce qui concerne les repas, il faudra réchauffer au maximum le corps en consommant des soupes, à base de carotte ou de céleri par exemple et en y ajoutant curcuma et gingembre. Après le repas le malade boira une tisane d’origan, de marjolaine ou de thym.

Il est aussi conseillé de boire des jus de citron et d’orange en y ajoutant une petite cuillère de graine de nigelle.

En outre, la personne atteinte du coronavirus pourra faire des gargarismes à base d’eau, de citron et de sel (de préférence de sel d’Himalaya).

Les inhalations d’eucalyptus ont également donné de bons résultats.

La graine de nigelle, incontestablement a donné elle aussi de très bons résultats et plusieurs personnes ont guéri après s’être traitées avec celle-ci.

Enfin, la prise d’un adaptogène pour renforcer le corps sera un réel allié. Parmi les adaptogènes on trouve le cordiceps, un champignon chinois, qu’on pourra prendre sous forme de gélules pendant quatorze jours à raison de deux à trois gélules par jour.