Le jeûne est une privation de nourriture et des bienfaits de ce monde pendant un certain temps, et c’est une adoration qui est très aimée par notre seigneur. Pendant le jeûne, le corps s’adapte en changeant son métabolisme, en permettant de maintenir les fonctions vitales à partir de ses réserves.

Nous allons voir les sept bienfaits que le jeûne du mois de Ramadan et du jeûne en général a sur notre corps :

Le premier, c’est l’effet « detox ». En effet, les premiers jours le corps sera plus sensible à la faim et à la fatigue ; ceci traduira le fait que les toxines commencent à être éliminées. De plus, la fatigue et les maux de têtes apparaîtront, et parfois des étourdissements, avec en parallèle la baisse du sucre dans le sang : un changement physiologique s’installe. En revanche, il est important de rappeler que la détox qui s’effectue au long de la journée ne doit pas être rompue le soir par un excès, mais on conseillera plutôt d’aider le corps en consommant des jus, notamment d’agrumes, des soupes et des tisanes à base de fenugrec ou d’origan par exemple.

Le second bienfait du jeûne est le fait que ce dernier favorise le renouvellement des cellules souches. En effet, à partir du quatrième jour des changements apparaissent, comme l’apparition de boutons ou d’excès de sébum sur la peau, signalant une réaction du foie. Alors, on privilégiera à ce moment là la consommation de jus, de soupes, de quelques protéines ainsi que les tisanes de gingembre, camomille et romarin.

Le troisième bienfait n’est autre que la résistance au stress, ce qui est un grand apaisement pour le corps et l’esprit.

Le quatrième bienfait apparaîtra vers le septième jour ; celui-ci concernera le microbiote. Effectivement, le changement de diète va permettre aux intestins et à l’estomac de réagir, c’est donc à ce moment-là qu’il faudra privilégier au maximum les légumes en parallèle des probiotiques, notamment par le biais des produits laitiers.

Le cinquième point positif du jeûne qui aura lieu entre le huitième et le quinzième jour n’est pas des moindres puisqu’il s’agit du renouvellement du système immunitaire. En effet, c’est à cette période que le jeûne sera le plus bénéfique puisqu’il stimule la moelle osseuse, ainsi elle produit de grandes quantités de globules blancs afin que le système immunitaire se renouvelle. Par ailleurs, cela se traduira par la sortie de toutes sortes de problèmes qui étaient en nous. En effet, les blessures et douleurs vont ressurgir, on fera donc appel aux anti-inflammatoires naturels ; de même, les cicatrices vont apparaître, on appliquera alors du miel ; la toux sera le signe de problèmes pulmonaires sous-jacents, les tisanes de thym et d’origan seront alors préconisées. Enfin, on utilisera le chardon marie et l’artichaut pour des éventuels problèmes de foie. 

Puis, après quinze jours, le corps sera plus à l’aise avec le jeûne, et on pourra alors se concentrer davantage sur la diète en s’abstenant de toutes les mauvaises choses au moment des repas.  

Enfin, le dernier bienfait du jeûne est le bienfait psychologique. En effet, à ce moment-là le corps est habitué au jeûne, et l’attention se porte davantage sur les adorations telles que le tarawih et les bonnes actions. Les dix derniers jours du mois de Ramadan sont très importants car c’est un moment où l’adorateur va augmenter ses efforts pour se rapprocher de son seigneur.