Afin de traiter l’arthrose cervicale chez une femme enceinte il faudra être vigilant puisque tous les remèdes comme l’harpagophytum et la glucosamine ne sont pas autorisés.  

Néanmoins, le curcuma sera très bénéfique en interne, sous forme de tisanes ou de gélules par exemple ; le gingembre également pourra être consommé en interne, ces deux anti- inflammatoires seront permis et bénéfiques pendant la grossesse.

En ce qui concerne la curcumine, l’arnica et la gaulthérie on ne les autorisera uniquement en externe, sous forme de crème par exemple.