Avant de parler de la gemmothérapie, on rappellera que des plantes comme le gattilier ont une action favorable sur l’endométriose, ainsi que la camomille matricaire, notamment pour les douleurs. Certaines huiles également, riches en acide gamma linolénique comme l’huile d’onagre et de bourrache seront bénéfiques.

Généralement, la plante idéale pour la gemmothérapie sera la jeune pousse de framboisier. Celle-ci régule et stimule la fonction ovarienne et est antispasmodique. On trouve par ailleurs les bourgeons de vigne idéales pour traiter les hémorragies liées aux fibromes. Il convient de préciser que la femme devra s’assurer que les produits utilisés dans le cadre d’une gemmothérapie ne contiennent pas d’alcool. D’autre part, l’idéal serait d’utiliser cette thérapie en parallèle de la phytothérapie.