Le coran est une guérison et cela est confirmé par notre seigneur dans son livre, pour quiconque en fait un remède. En effet, celui qui n’a pas la conviction que le coran est une guérison et doute de ce remède, oui qui le sait mais n’en fait pas un remède, il n’aura aucun impact. Le coran doit être utilisé comme tout autre médicament ; et on constate cela lors de la roqya quand il nous est demandé de réciter sept fois la fatiha ou trois fois les sourates protectrices.