Perdre un être cher, et en particulier la mère est une véritable épreuve. Le musulman se doit d’accepter la prédestination, et le fait qu’Allah ait repris sa créature.

D’autre part, la personne pourra continuer d’invoquer pour le défunt. Il sera également important de combler le vide en s’occupant d’une quelconque manière, spirituelle, intellectuelle ou physique.

Bien sûr apprendre sa religion sera un élément essentiel, et notamment apprendre le coran, le comprendre et le méditer, afin qu’il renforce le cœur.

Par ailleurs, se concentrer sur l’adoration du seigneur permettra de lutter contre le choc émotionnel ; et chaque serviteur doit se rappeler qu’il peut se rendre utile à la communauté, que ce soit par son argent ou par ses invocations, afin de ne pas sombrer dans la dépression.