Afin de lutter contre les hémorroïdes à un stade avancé on utilisera des remèdes en interne et en externe.

On utilisera en interne les tisanes de camomille, gingembre et nigelle.

En externe, on conseillera d’appliquer des cataplasmes de miel de thym, avec un mélange de poudre de fenugrec et de nigelle ainsi que quelques gouttes d’huile essentielle de gingembre.

En outre, il faudra porter une attention particulière à la flore intestinale et au transit, notamment aux problèmes de constipation. Les fritures et les épices seront à éviter, et on favorisera l’exercice physique.

De plus, lutter contre le stress sera primordial afin de ne pas aggraver les douleurs. Pour ce faire, on pourra prendre des gélules de safran, un antidépresseur naturel, ainsi qu’un adaptogène comme le rodhiola.  Les tisanes de tilleul également permettront d’apaiser la personne.

Mais encore, on privilégiera au maximum les laxatifs et les omégas 3 pour leur effet anti inflammatoire, comme les graines de lins dans du yaourt nature par exemple ainsi que les graines de sésame.