Dans l’optique de faire une détox à un bébé d’un an, parmi les facteurs les plus important se trouve bien entendu l’allaitement maternel. La mère quant à elle veillera à avoir une bonne hygiène alimentaire, et pourra compléter celle-ci avec des compléments alimentaires tels que la spiruline, la chlorella ou encore l’argile afin de régénérer la flore intestinale.

En ce qui concerna le bébé, on privilégiera les jus riches en vitamine C, et les compléments alimentaires sous forme de sirops adaptés aux plus jeunes âges seront les bienvenus, notamment pour leur apport en magnésium, en calcium, ou encore en vitamine A et B. L’important sera de booster le système immunitaire.

En parallèle, au moyen de la diversification alimentaire, un apport en antioxydants et bêtacarotènes pourra être fait notamment avec les carottes et les betteraves. L’argile, également, pourra être consommée par le bébé sous une forme pharmaceutique adaptée à son âge, et permettra d’éliminer les métaux lourds, en l’occurrence ceux qu’on retrouve dans les vaccins.