La soupe : nécessaire, car elle est un apport en légumes, elle contient de la viande, mais on fera attention à ne pas y ajouter trop de matière grasse. On trouvera aussi la soupe à base de féculents, comme les vermicelles et les pois chiches. Par ailleurs, on y ajoutera de la coriandre et du citron pressé et elle sera source de vitamine.

Le lait : il est très bénéfique pour l’hydratation, mais également l’apport en vitamines et minéraux. Il serait bien d’y ajouter une petite cuillère de curcuma.

Les fruits : on fera attention aux quantités, en effet une pomme contient 15 grammes de sucre, soit l’équivalent de trois morceaux de sucre. On ne dépassera pas trois portions par jour.

Les dattes : elles sont source de minéraux, de magnésium, de potassium et de calcium. On les choisira fraîches, et on notera que trois dattes sont l’équivalent d’un fruit frais. ( trois figues sont également l’équivalent d’un fruit frais).

Le pain : il a toute sa place pendant ce mois de jeûne, on pourra le choisir complet aux céréales, ou au seigle pour éviter les problèmes de constipation.

Les oléagineux : les graines de lin sont riches en oméga 3, 6, et 9, on pourra en consommer une dizaine quotidiennement. Par ailleurs, on évitera de grignoter des cacahuètes et des pistaches puisqu’elles contiennent des mauvaises graisses, on privilégiera donc les noix, les noisettes ou les amandes.

Les viennoiseries : les pains au chocolat ou croissants, contiennent beaucoup graisses et de sucre. Elles peuvent occasionnellement remplacer le pain beurré, mais nous donneront une sensation de faim plus rapidement.

Les boissons : seule l’eau est indispensable. On pourra également s’hydrater avec de la soupe du café et de la tisane, de préférence sans sucre. Les sodas sont à éviter, ils contiennent du sucre et du gaz qui peuvent causer des problèmes digestifs.