Eviter une rechute du cancer du sein après une ablation

Eviter une rechute du cancer du sein après une ablation

Afin d’éviter la rechute du cancer du sein après une ablation on conseillera dans un premier temps de faire une cure dans l’année avec des champignons chinois. On commencera par le champignon reishi pendant trois mois à raison de trois gélules par jour, puis le maitaké et on finira la cure avec le chitaké.

Par ailleurs, beaucoup de personnes ont pratiqué le massage à l’huile de nigelle. En effet, masser la partie touchée avec cette huile aux multiples bienfaits permettra de protéger les cellules. Toutefois, il serait préférable de faire un test avant afin de voir si l’on ne constate aucune irritation, et auquel cas prendre pour support une crème comme la crème à l’aloe vera.

Enfin, on ne cessera de le répéter, mais l’alimentation est bien-sûr l’élément le plus important. On évitera donc de consommer trop de protéines, de viandes blanches, de fritures et de produits transformés, et on basera l’alimentation sur les omégas 3, 6 et 9, ainsi que les fruits et légumes frais.

L’utilisation des cannabinoÏdes pour le cancer

L’utilisation des cannabinoÏdes pour le cancer

L’utilisation de cannabinoïdes pour le cancer est sujette à de nombreuses discussions, et comme nous l’a enseigné notre prophète, ﷺ « Laisse ce qui provoque en toi le doute pour ce qui ne suscite en toi aucun doute. Certes la vérité apporte la tranquillité tandis que le mensonge sème le doute » [Tirmidhi 2518, authentifié par sheikh al Albani]

Il serait par conséquent préférable de faire usage de produits naturels tels que les champignons chinois comme le reishi, le cordyceps ou le maitaké, dont l’efficacité a été prouvée chez beaucoup de personnes. Source de polysaccharides, ils sont très bénéfiques pour les malades atteints de cancer.

En outre, l’incontournable graine de nigelle sera elle aussi d’une grande aide, mais aussi les produits de la ruche ou encore la hijama.

Enfin, il sera primordial d’allier un mode de vie sain à une alimentation équilibrée ainsi que la consommation de jus.

Rémission d’une leucémie aiguë lymphoblastique : que faire ?

Rémission d’une leucémie aiguë lymphoblastique : que faire ?

Plus souvent diagnostiquée chez l’enfant, la leucémie lymphoblastique aiguë est un cancer du sang qui affecte la moelle osseuse et les globules blancs qui sont sensés aider à combattre les infections et à protéger le corps contre les maladies.
Les produits de la ruche sont une aide précieuse pour maintenir et assurer la rémission d’une leucémie aiguë lymphoblastique.

En effet, Allah dit dans la sourate  » Les abeilles  » , au verset 69 ( traduction rapprochée ) :  » De leurs entrailles sort une boisson de couleur variée qui sert de remède à l’homme  » .
Le miel, la gelée royale, le propolis et le pain d’abeille regorgent de bienfaits pour maintenir la rémission, renforcer le système immunitaire et protéger les cellules saines .

Voici comment préparer le traitement :

  • prendre 250 g de miel
  • 10 g de gelée royale
  • 10 g de propolis
  • 10 g de pain d’abeille
  • 20 g de graines de nigelle .
  • Mélanger le tout et prendre pendant 6 mois une cuillère à soupe le matin et le soir avant de se coucher.

Rajouter à cela le sirop de champignons chinois  » le reishi  » pour renforcer le système immunitaire et veiller à adopter une alimentation saine et riche en vitamines C.

Enfin, faire une cure de probiotique pour protéger la flore intestinale et ce pendant un mois .

Remèdes pour le cancer du foie

Remèdes pour le cancer du foie

Le cancer est une affection dégénérative d’un organe ou d’un tissus dont les cellules se transforment de façon anormale et anarchique. Les cellules immunitaires sont alors incapables de reconnaitre les cellules cancérigènes comme corps étranger, et ne peuvent les combattre.

Dans un premier temps il faudra se pencher sur la diététitique et privilégier le poisson dans son alimentation. Aussi, les légumes seront d’une grande importance, comme le céleri, l’asperge, et ceux riches en beta carotène comme la carotte.

Intervient dans un second temps dans la lutte contre le cancer du foie, les plantes mais aussi les produits de la ruche. Le malade pourra faire un mélange avec un miel pur, qui fortifiera le foie, de la gelée royale et du pain d’abeille; puis il en consommera chaque matin une grande cuillère à jeun.

Par ailleurs, on pourra citer la graine de nigelle, remède de toutes les maladies en général, et notamment le cancer. Elle peut s’utiliser sous toutes ses formes: sous forme de graines à prendre chaque matin à jeun à raison d’une petite cuillère, sous forme d’huile, pour masser du côté du foie, sous forme de tisane, de sachets doses, de crème, de savon bio, ou encore de gélules, et pour le cancer du foie trois gélules par jour avant les repas seront efficaces.

Aussi, comme on a pu le citer à plusieurs reprises, le champignon chinois « reishi » sera un excellent allié dans la lutte contre le cancer du foie. Ce dernier se trouve sous forme liquide, de sirop, ou même en poudre à mélanger dans un yaourt ou un jus par exemple. Si aucune de ces formes n’est trouvée, il sera possible de le consommer sous forme de gélules, en l’associant à la graine de nigelle.

L’important pour vaincre la maladie sera donc de renforcer son immunité, d’aider les cellules immunitaires qui sont incapables de lutter. Mais aussi, de renforcer la flore intestinale, en prenant des probiotiques notamment, ce qui permettra de régéner le système digestif.

Le foie a besoin de plantes comme le chardon marie, le pissenlit, les feuilles d’artichaut, ou le radis noir; que l’on trouve sous forme de tisane, d’ampoules, de gélules ou de liquide. Ces dernières seront à consommer au cours de cures de minimum trois mois.

La hijama a elle aussi toute son importance. Néanmoins, il ne faudra pas la faire en état de faiblesse, le praticien devra s’en assurer.

Ces traitements seront donc à faire sur trois mois pour avoir de bons résultats, et à renouveler sur une période de six mois.

En outre, l’ail est égalemnt un aliment à favoriser. Il faudra en consommer au minimum trois gousses fraiches par jour, pour ses propriétés anti cancérigènes.

Enfin, il est conseillé de remplacer le café par le thé, de préférence le thé noir pour ses propriétés préventives.

Utiliser l’huile de foie de requin pour le cancer

Utiliser l’huile de foie de requin pour le cancer

L’huile de foie de requin est efficace pour le cancer notamment le cancer du cerveau. L’huile est extraite de différentes espèces de requins, et contient une grande quantité de AKG (alkylglycérols) jouant un rôle important dans la stimulation du système immunitaire, elle contient également du squalène.

En outre, des études ont été menées sur des personnes cancéreuses, et on a constaté que les principes actifs de l’huile de foie de requin ont réduit le taux de mortalité, ainsi que les dommages causés par la radiothérapie.

Le mieux sera d’utiliser l’huile de foie de requin sous forme de gélules, et de ne pas dépasser la dose recommandée. En effet, de par sa teneur en vitamine A il ne faudra pas en abuser.

Remèdes pour une personne sous chimiothérapie

Remèdes pour une personne sous chimiothérapie

Comme on le sait, le changement de mode de vie et l’alimentation constituent un élément essentiel dans le traitement anti cancéreux.

Le cancer étant une maladie générale de l’organisme, il faudra aider le corps à réagir et lui donner les meilleurs éléments pour l’aider à combattre la maladie.

Il existe une enzyme naturelle nommée la bromelaïne, provenant de la queue de l’ananas qui est capable de détruire les protéines, et qui pourrait ronger les tumeurs cancérigènes en les rendant visibles pour le système immunitaire. De nos jours on la trouve en comprimés, comme l’extranase.

On trouve aussi la bromeliane sous forme de boisson. L’extrait de melon, l’extramel, qui semble être encore plus efficace que la bromelaïne, se vend également sous le nom de vitassin.

Cet extrait va permettre d’effacer les effets de la chimiothérapie. On pourra ajouter à cet extrait le corozyme Q10, et le sélénium. Mais encore, le patient en chimiothérapie pourra consommer une boisson aux phytoprobiotiques qui l’aidera à supporter les effets de la chimiothérapie comme les nausées par exemple.

Les produits de la ruche pourront eux aussi apporter leur aide, comme le miel avec la graine de nigelle, et la propolis qu’on pourra consommer à raison d’une grande cuillère le matin et une le soir avant le coucher.

Ouvrir chat
💬 Besoin d'aide ?