Avant tout, l’essentiel sera de conserver une bonne hygiène de vie. En effet, la prise de poids ne doit pas se résumer à grossir physiquement, mais aussi à entretenir sa santé. Il sera donc important de préserver l’équilibre qualitatif et quantitatif.

Bien manger est essentiel. Privilégier les aliments à forte densité énergétique, et consommer des poissons gras, des féculents, des patates douces, ou encore des fruits secs associés au miel et au fenugrec, tout ceci aidera à la prise de poids. L’avocat, le raisin, la banane, ou encore les olives ne seront pas à négliger eux aussi.

En outre, afin de favoriser le développement musculaire, on favorisera la consommation de protéines, notamment dans la viande, le poisson, les œufs ou encore les fruits de mer.

Les produits laitiers également entreront dans l’alimentation, toutefois il ne faudra pas en abuser.

Par ailleurs, faire du sport sera important pour développer la masse musculaire, et la marche sera une excellente activité.

Mais encore, la première chose que faisait nos prédécesseurs pour favoriser la prise de poids, était de consommer du fenugrec. En effet, ce dernier est reconnu pour stimuler l’appétit, que ce soit pour l’homme ou la femme, mais il est aussi efficace pour fortifier l’organisme, et lutter contre la dépression et le stress, synonymes parfois de perte de poids. On pourra prendre le fenugrec sous forme de gélules.

Le gingembre, lui aussi, stimule l’appétit, mais il est aussi beaucoup cité dans le coran et la sunna pour ses multiples bienfaits. En effet, il est efficace pour favoriser la digestion.

De plus, il sera important de consommer des plantes contenant des principes actifs puissants, comme l’origan ou la gentiane.

Le miel sera lui aussi un bon allié dans la prise de poids ; et on pourra également s’aider de compléments alimentaires pour l’apport en omégas 3 et 6 ; ou encore consommer de la gelée de fruits ou du beurre de cacahuète. Pour ce qui est du pain, on favorisera le pain complet.

En conclusion, prendre du poids peut s’avérer une nécessité, toutefois, l’essentiel sera de préserver une bonne santé, il ne s’agira donc pas de se ruer sur les aliments mauvais pour la santé.