Selon le Coran et la Sunna, le diabète fait partie des maladies pouvant exempter la personne de jeûner . Si toutefois la personne souhaite jeûner, il est recommandé d’en discuter avec le médecin. Comme on le sait, les personnes diabétiques traitées à l’insuline et voulant jeûner sont particulièrement à risque, puisqu’il y a un risque d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie importante.

Si la personne ayant fait le choix de jeûner se trouve dans une situation difficile, elle saura alors obligée de rompre le jeûne, car la législation islamique protège la vie du musulman, qui est sacrée.