L’agoraphobie, se caractérise par une peur et une angoisse des lieux publics et des grands espaces, notamment la peur de ne pas être secouru en cas de crise d’angoisse.

La première chose à savoir, est que le musulman ne doit jamais désespérer, et toujours avoir confiance en Allah.  Il doit par ailleurs faire tous les moyens pour se traiter, que ce soit naturel ou spirituel.

De plus, il existe une porte qui s’ouvre tous les jours : la porte de l’invocation. D’autre part, il faut se dire que notre seigneur entend et voit tout, et qu’il ouvre cette porte à qui il veut. On ne doit jamais désespérer, et Allah se met d’ailleurs en colère lorsque le serviteur ne lui demande pas.

L’humain se lasse de la demande répétée à son égard, tandis qu’Allah ne se lasse jamais. Notre seigneur a fait descendre la maladie avec son remède ; le remède peut être d’ailleurs spirituel, notamment à travers l’invocation, l’aumône, la prière ou la demande de pardon. Tout serviteur devra tenter de réunir tous ces éléments, et de patienter en espérant obtenir la bénédiction d’Allah.