On rapporte que le prophète a dit que la truffe est une forme de manne et que son suc est une guérison pour l’oeil.

La truffe du désert, dont parle Ibn AlQayim diffère de la truffe qu’on trouve au Périgord par exemple. Celle du désert sera d’avantage blanche, elle pousse dans le sable et on la cueille telle une pomme de terre.

Riche en potassium, elle est efficace contre les contractions musculaires et la tension artérielle. Elle contient également de la vitamine A, bonne pour le fonctionnement des yeux et du système immunitaire, D et K, et est efficace pour la coagulation du sang et les problèmes osseux. On la trouve au printemps, elle est humide et sanguine, et on peut la manger crue, mais cuite elle a également de très grandes vertus. En effet, elle contient des minéraux, des vitamines B2, B3 et B5.

À leur époque les salafs l’utilisaient pour le djihad, puisqu’elle donne de la force. Les Arabes la prénomment la « plante du tonnerre » puisqu’elle apparaît quand ce dernier ce multiplie et que le sol se fend afin qu’elle apparaisse. La meilleure truffe est celle qui pousse dans le sol sableux et humide, celle qui est rougeâtre est mortelle et provoque des étouffements . D’après la théorie des humeurs, elle est froide et humide au troisième degré. Sa digestion est lente, et si on en mange trop souvent cela provoquera des coliques. Par ailleurs son coût est très élevé.

La truffe blanche est moins nocive que la sèche, et celui qui désire en manger devra la tremper dans de la boue humide puis la faire bouillir dans de l’eau salée et du thym, la mélanger également avec de l’ail et des oignons, et la consommer avec de l’huile. Sa cuisson se fait comme celle de la viande, elle possède une nature aquatique qui montre sa légèreté. Son suc pourra être prélevé à l’aide de la seringue en effectuant une ouverture juste après la cuisson, et placé dans un récipient collyre pour être utilisé en cas de problèmes oculaires. En effet en cas de problèmes comme les orgelets, ou de tension oculaire on appliquera trois gouttes de ce suc sur le côté droit de l’oeil et trois gouttes sur le côté gauche. La truffe est également efficace contre l’obscurité de la vue, et la conjonctivite chaude.