Pendant le mois de Ramadan, les tisanes seront très bénéfiques. On pourra boire le matin du thé vert, ou faire une infusion de sarriette ou de gingembre.

A la rupture du jeûne, après avoir mangé sa datte et bu son eau on consommera une tisane de thym, d’origan ou de camomille.

Après le repas, on boira une tisane digestive comme la tisane de sauge, de verveine ou de menthe, qui réduit les ballonnements et la fermentation intestinale.

Lorsque l’on a mangé un repas copieux, le citron sera excellent associé à la camomille et le gingembre.

En ce qui concerne le sucre dans les tisanes, il serait préférable d’éviter car il peut atténuer les bienfaits des principes actifs. Toutefois, si la personne est trop habituée au sucre et ne peut boire de tisane non sucrée, elle pourra ajouter une petite cuillère de miel à sa tisane.