Dans un hadith rapporté par Mouslim et Boukhari le prophète a ordonné de suivre ses chameaux et de boire leur lait et leur urine. Cet ordre a été donné alors que les compagnons étaient malades, et par la suite cela a permis leur guérison. On a donc ici la preuve que l’urine de la chamelle est autorisée dans la consommation puisqu’elle est pure, et on trouve de nombreux médicaments de nos jours à base d’urine de chamelle.

L’urine de chamelle a des propriétés curatives dans le traitement du cancer, et elle est un gastro protecteur. En effet elle possède des compositions physico-chimiques très différentes de beaucoup de mammifères, puisqu’elle ne contient pas ou très peu d’ammoniaque, grâce aux plantes du désert. De plus elle contient dix fois plus de sels minéraux que l’urine humaine.

Elle est hépatoprotectrice, antiparasite, et produit de la cytokine, reconnue pour ses propriétés anti cancérigène.

Aujourd’hui on trouve l’urine de chamelle sous plusieurs formes. On peut l’utiliser pure, néanmoins, par précaution, les personnes atteintes de cancer ne l’utiliseront qu’une seule fois pendant la période hivernale; et pendant la période estivale, elle pourra être utilisée quatre fois.

Il ne faut pas l’utiliser tous les jours comme certains le font, mais une fois par semaine, par exemple le vendredi matin à jeun, pendant un mois. À noter que la personne gravement malade se doit de prendre conseil auprès de son médecin, si celui-ci ne nie pas cette sunna.

Dans la péninsule arabique, on trouve aujourd’hui l’urine de chamelle sous forme de capsules, mais également sous forme de crème, shampoing ou huile.

Enfin, l’urine de chamelle peut tout à fait être mélangée au lait de chamelle pour encore plus d’efficacité.