La première chose à faire est de s’hydrater régulièrement. Il faudra compter un verre toutes les deux heures, soit au minimum 1,5 litre par jour. Aussi, dans la sunna on trouve un hadith rapporté par Ibn Omar: « la grosse chaleur n’est qu’une émanation de l’enfer ». On tira de ce hadith que la canicule peut être le résultat de nos péchés, et pour aider la personne à diminuer la chaleur en elle et autour d’elle il faudra donc faire beaucoup d« istighfar », la demande de pardon.

Le hadith nous dit également « rafraîchissez-la par l’eau », il faudra donc utiliser l’eau par tous les moyens. Pour ce faire, on pourra faire des douches tièdes, et non froides. En effet, l’eau qui est citée dans le hadith s’agit de l’eau du puits qui est généralement tiède et non glacée. Il est aussi préconisé de mouiller la nuque, le front et les avant-bras, ce que l’on effectue lors des ablutions, et en cas de coup de chaud on pourra utiliser des glaçons.

Les tisanes sont aussi bénéfiques en cas de fortes chaleurs, comme le thé qui était beaucoup utilisé dans le désert, ou encore la tisane de thym ou de graines de fenouil notamment pour les enfants.

Il faudra penser à masser ses jambes avec des gels rafraîchissants pour lutter contre la fatigue et l’assèchement de la peau.

Pour lutter contre les maux de tête il sera bon de boire des jus de fruits, et le melon et la pastèque sont les fruits idéals en cas de canicule, on les consommera en jus ou tels quels.

Aussi, pour s’hydrater les légumes riches en eau seront nos alliés. La courgette, la laitue et le concombre sont très efficaces, car gorgés d’eau.

Comme nous a enseigné le prophète , il faudra porter des habits amples et de couleur claire. Il faudra aussi couvrir la tête avec un tissu mouillé pour être protégé des insolations. Si toutefois la personne se plaint de maux de tête, il ne faudra pas prendre de paracétamol ou d’aspirine puisque le mal provient de la chaleur, et c’est donc l’eau le remède.