En premier lieu, il est primordial de se tourner vers Allah, dans les invocations, les évocations, les prières, ou encore la lecture du coran, notamment sourate albaqara.

Il faudra veiller à ne pas se laisser envahir par la peur et l’angoisse, et également procéder à une roqya par une personne qualifiée.

En effet, la roqya est un médicament qu’il faudra utiliser régulièrement jusqu’à ce que le mal disparaisse.

Mais encore, il existe des remèdes matériels comme les médicaments, attention toutefois à ce qu’il n’y ait pas de contre-indications avec ceux-ci si l’on utilise également des plantes.

Il est donc conseillé de prendre le matin, une gélule de safran avec du rhodiola. En milieu de journée, après le asar, le malade pourra aussi prendre du magnésium, de la vitamine B6 et du tryptophane.

De plus, il pourra boire tout au long de la journée des tisanes de tilleul, de mélisse et de verveine, au lieu de boire du café et du thé. Afin de booster le psychique, on conseillera le ginseng, qu’on prendra le matin à raison de deux gélules.

La valériane et le passiflore en gélule seront également un bon remède, et il faudra essayer au maximum de réduire les médicaments, petit à petit, pour faire entrer les remèdes naturels.