Pour remédier à ces tumeurs bénignes il faudra dans un premier temps lutter contre le stress, et si aucun médicament n’est pris pour cela, la femme pourra prendre du millepertuis sous forme de gélules à raison de deux à trois par jour. Elle pourra également associer à ces gélules les tisanes de tilleul. Par ailleurs, il ne faudra pas hésiter à varier entre le millepertuis, la passiflore et la valériane.  

Aussi, afin d’améliorer la circulation veineuse et de lutter contre le flux abondant pendant les règles, il est conseillé de consommer des plantes telles que l’hamamélis, le cassis et le ginko biloba ; Ce trio peut se trouver en sachets-doses, et la femme souffrante de polypes pourra se préparer deux à trois tisanes avant les repas.

Pour lutter contre la fatigue et les hémorragies la spiruline sera un très bon allié, et il faudra en prendre deux comprimés à chaque repas.

En outre, ce problème peut atteindre le foie et les reins, c’est pour cela qu’il faudra penser à drainer ces organes avec des feuilles d’artichaut.

En cas de grosses hémorragies, les cataplasmes d’argile verte seront efficaces, une à deux fois par jour.