Il ne faut surtout pas réutiliser les ventouses que l’on a déjà utilisées pour une hijama. En effet, les microbes et les virus ne peuvent être tués qu’avec l’aide d’un autoclave montant à plus de 600 degrés ce qui est impossible avec le plastique.

Par ailleurs, la hijama est une science divine et il y a une raison à cette thérapie conseillée par les anges. Quand on extrait du sang par le biais de cette thérapie nous ne sommes pas capables de voir à l’oeil nu les maladies qu’il contient et surtout les maladies dites « occultes »

c’est l’une des raisons pour lesquels il ne faut pas conserver le matériel utilisé pour le patient.