Tout d’abord, si une personne se plaint de démangeaison après une hijama il faudra en connaître les causes.

Si cela est dû aux incisions, il suffira d’hydrater la peau. On pourra, pour cela mettre de la pommade ou du gel d’Aloe Vera par exemple ou de l’huile de nigelle. Le praticien peut aussi enduire les points d’huile de costus dès la fin de la séance, ce qui aide à la cicatrisation.

Si le praticien a utilisé de la Bétadine, il se peut aussi que la personne soit allergique à l’iode.

Dans ce cas, là encore l’huile de nigelle fera du bien.

Mais la plupart du temps, ces démangeaisons sont juste dues à la cicatrisation.