Cette aumône permet aux pauvres de passer une fête de l’aïd dans les meilleures conditions :

En effet le prophète a dit : «Épargnez les pauvres de la mendicité le jour de l’aïd. ». Lorsqu’un musulman tombe malade, Allah envoie un ange pour qu’il note les bonnes actions qu’il a faites lorsqu’il était en bonne santé. Et on rapporte un hadith qui dit: « Soignez vos malades au moyen des sadaqa ». On retire de ce hadith qu’il faut faire preuve de tolérance.

Sheikh Abd Arrazaq Alabbad explique que l’aumône est un médicament, il est donc recommandé au malade de multiplier les aumônes en mettant l’intention de la guérison. On rapporte que Ibn Moubarak, un des tabi3 tabi3in, souffrait d’une maladie et mit en pratique ce hadith: il fit une aumône en creusant un puit dans un endroit où les gens avaient besoin d’eau.

Il guérit par la suite de sa maladie.

L’aumône permet à la personne de vivre une vie pleine de baraka. Sur le plan médical, elle,est un médicament et notamment sur le plan psychologique, et le hadith : « regardez toujours ceux en dessous de vous » illustre bien cela. L’aumône renforce l’immunité, prolonge la vie de la personne, réconforte la personne stressée et lui donne une vie plaisante. Enfin, le prophète a dit: « la charité est une preuve de la foi ».