Il existe une relation entre la phytothérapie et la médecine prophétique.

La phytothérapie correspond au traitement des maladies par les plantes sous différentes formes à doses pondérales. Le médecin praticien peut conseiller la prise de plantes consommables, comme on le voit dans le livre d’Ibn AlQayim où l’on cite l’aubergine, l’ail, le céleri ou autre; mais il peut également conseiller des plantes médicinales, comme la racine de gingembre ou encore les extraits de costus marin.

Les actifs des plantes sont utilisées pour former les phyto médicaments, et les doses y sont augmentées pour accroître l’effet de la plante originelle. Les préparations peuvent être classées par ordre croissant de concentration.

La phytothérapie permet de traiter de nombreuses affections de santé bénignes comme le diabète, les insuffisances biliaires ou encore le rhino. Elle agit sur le terrain et soigne les symptômes. En effet elle permet la libération des substances toxiques des organes par le drainage. De plus, la phytothérapie s’avère être un excellent complément dans les traitements d’affections plus sévères et au cours de traitements pénibles.

Par ailleurs la phytothérapie qui est une discipline complète exige des connaissances botaniques abouties, de cette façon le phytothérapeute pourra agir sur différents aspects de la maladie. En outre, sur une même ordonnance il pourra prescrire des phytomedicaments comme la graine de nigelle en gélules, des huiles essentielles, des macérations, des bourgeons ou encore des tisanes.

Parmi les plantes médicinales les plus utilisées, il y a les graines de nigelle, qui est utilisée depuis plus de 2000 ans. Et dans le sahih alboukhari on trouve un hadith nous disant qu’elle soigne de tous les maux sauf de la mort. Sur le plan botanique, la nigelle fait partie de la famille des renonculacées et des angiospermes. Celle qui nous intéresse est la « Nigela Sativa » .

Dans l’Ancien Testament on y trouve la première référence sur la graine de nigelle. La composition photochimique de la graine nigelle est faite de 33% de glucides, de 30% de lipides, de 20% de protéines et de 5% de sel minéral. Elle contient également des acides aminés essentiels comme la leucine, la valine ou l’histidine. Au niveau des vitamines elle contient de la vitamine B1, B2, B6 et E qui lui donne ses vertus antioxydantes et anti-inflammatoires. Mais elle contient aussi de l’acide folique, des oligo-éléments comme le calcium, le potassium, le phosphore,le sodium, le fer ou le magnésium utile pour lutter contre le stress.

On utilise la nigelle accompagnée de miel pour traiter l’asthme, sous forme de sirop pour traiter la bronchite, sous forme de gel ou de crème pour les rhumatismes, pour les inflammations, ou encore pour augmenter la production de lait chez la femme.

La graine peut s’utiliser broyée et réduite en poudre pour une application locale ou en inhalation pour les infections respiratoires, sous forme d’huile dans une utilisation interne et externe. Par ailleurs, on pourra utiliser l’extrait aqueux de nigelle en tisane. La médecine chinoise quant à elle utilise la nigelle pour ses propriétés antibiotiques naturelles.

On trouve de nos jours des capsules de nigelle pour l’immunité, des cafés et thés à la nigelle, des sirops pour la digestion, des crèmes cosmétiques, des shampoings ou encore des savons pour l’acné.