Tout d’abord, lorsque l’on voit qu’un enfant essaye de s’éloigner de la société, de ses parents, et commence à montrer un souhait de retrait, il faudra alors lui faire une « roqia » avant de dormir. On lui lira sourate Al-Fatiha, les invocations de la roqia, les deux sourates protectrices an-Nass et Al-Falaq, car le problème peut être dû au mauvais oeil (« 3aïn »), à de la sorcellerie (« sihr »), ou au diable (ach-chaytan) et en bas âge l’enfant ne sais pas se protéger.


Par ailleurs, l’enfant atteint d’autisme devra être occupé, on lui donnera des jouets, comme on le retrouve dans les hadiths nous citant que le prophète aimait jouer avec les enfants,le but étant de lui donner une occupation afin qu’il ne se renferme pas sur lui-même. On pourra également le faire sortir de bonne heure afin qu’il respire l’air du matin.


Au niveau alimentaire il faudra lui donner des aliments qui nourriront son cerveau, et le lait de chamelle cité dans la médecine prophétique et approuvé par la médecine actuelle, est un bon remède contre l’autisme. En effet, il y a un composant du lait de chamelle qui aide le cerveau de l’enfant à se développer. On y trouve du calcium, du magnésium, et de la vitamine b6 qui aideront l’enfant à se développer.