Remèdes naturels pour réguler le taux de diabète

Remèdes naturels pour réguler le taux de diabète

Dans le cadre d’un traitement naturel pour traiter les problèmes de tension artérielle il faudra bien entendu en informer son médecin traitant dans un premier temps. Puis, tout dépendra de la personne, de l’âge, et de son traitement, afin d’éviter toute interaction.

Toutefois, en règle générale il existe un aliment réputé pour faire baisser la tension artérielle : l’ail. On n’hésitera donc pas à le consommer dans les plats, les salades, ou pour les plus déterminés nature ! On peut même trouver aujourd’hui des gélules pharmaceutiques à base d’ail.

Par ailleurs, la graine de nigelle possède elle aussi des vertus pour la santé artérielle. Une petite cuillère d’huile le matin et une le soir, seule ou avec du miel sera bénéfique.

Mais encore, un champignon chinois est réputé pour baisser la tension : le chitaké.

Enfin, il un fruit peu connu nommé le « noni », très bénéfique pour la tension artérielle. On pourra le trouver sous forme de sirop.

Les bienfaits de la stibine

Les bienfaits de la stibine

Le khôl qui est une poudre minérale que l’on applique dans l’œil est pleine de bienfaits.

Ibn AlQayim nous dit qu’il préserve la santé de l’œil, renforce la lumière du regard, améliore la vue, fluidifie les matières mauvaises et les évacue, tout en étant un ornement pour certains. Le prophète avait pour habitude d’en appliquer trois fois dans chaque œil avant de dormir, ce qui le rend encore plus bénéfique.

Ibn ‘Abbâs rapporte que le Prophète ﷺ a dit :

 » Utilisez la stibine, car elle améliore la vue et fait pousser les cils. »
Sahîh At-Targhîb – 2104.

D’autre part, le khôl est antibactérien, antiseptique, renforce et améliore la vue, peut être utilisé pour traiter les orgelets ou encore les conjonctivites. De plus, cette poudre minérale est beaucoup utilisée en cosmétique.

Il est recommandé d’appliquer le khôl de façon impair, à la manière du prophète, soit trois fois dans chaque œil.

Alternative au Topalgic

Alternative au Topalgic

Le Topalgic, est un antalgique connu combattant les douleurs en agissant directement sur la perception de la douleur par le cerveau. Toutefois, sa prise pendant de longues années peut être la source d’effets secondaires considérables.

Alors, dans un désir de retour au naturel, on pourra se tourner vers trois alternatives qui sont : l’harpagophytum, la curcumine ainsi que la glucosamine. On les trouve aujourd’hui associés dans des compléments alimentaires pharmaceutiques.

D’autre part, pour encore plus d’efficacité, on conseillera d’appliquer en externe de la pommade à base d’arnica et d’harpagophytum, pour leur effet naturellement antalgique.

Fortifier son lait pour un bebe prématuré

Fortifier son lait pour un bebe prématuré

Afin de fortifier son lait pendant l’allaitement plusieurs plantes seront bénéfiques.

En premier lieu, on citera le fenugrec, connu pour favoriser la lactation ; mais également les tisanes de marjolaine, de thym, d’origan, de graines de fenouil, d’anis ou encore d’aneth.

Par ailleurs, boire du lait de chèvre pour la mère favorisera l’enrichissement de son lait afin que son bébé en profite ; et notamment pour un bébé prématuré.

Remèdes pour les allergies alimentaires

Remèdes pour les allergies alimentaires

En premier lieu, il va de soi qu’il faudra éviter de consommer tous les aliments sources d’allergie.

Ensuite, il existe certains remèdes naturels aidant à lutter contre les allergies alimentaires. Les différentes camomilles par exemple seront très bénéfiques, que ce soit la matricaire, l’allemande ou encore la partenelle, en tisane, en gélules pour des cures, ou encore en crème en cas de démangeaison associée au calendula.

En outre, on préconisera en traitement de fond la prise d’enzymes digestives afin de régénérer la flore intestinale, comme la bromélaïne ou la pectine.

Dans la sunna du prophète on a la graine de nigelle, un antihistaminique naturel, qui, mélangée au citron et au gingembre sera très efficace.

Par ailleurs, il faudra utiliser les probiotiques, car les bonnes bactéries aident le système immunitaire à gérer les différents aliments.

D’autre part, on préconisera certaines vitamines comme la vitamine b5, mais aussi la glutamine afin de réparer les fuites intestinales.

Enfin, en cas de démangeaisons, les huiles essentielles d’eucalyptus et de menthe poivrée, avec un support de crème comme la crème d’aloe vera seront très bien.

7 bienfaits du JEÛNE

7 bienfaits du JEÛNE

Le jeûne est une privation de nourriture et des bienfaits de ce monde pendant un certain temps, et c’est une adoration qui est très aimée par notre seigneur. Pendant le jeûne, le corps s’adapte en changeant son métabolisme, en permettant de maintenir les fonctions vitales à partir de ses réserves.

Nous allons voir les sept bienfaits que le jeûne du mois de Ramadan et du jeûne en général a sur notre corps :

Le premier, c’est l’effet « detox ». En effet, les premiers jours le corps sera plus sensible à la faim et à la fatigue ; ceci traduira le fait que les toxines commencent à être éliminées. De plus, la fatigue et les maux de têtes apparaîtront, et parfois des étourdissements, avec en parallèle la baisse du sucre dans le sang : un changement physiologique s’installe. En revanche, il est important de rappeler que la détox qui s’effectue au long de la journée ne doit pas être rompue le soir par un excès, mais on conseillera plutôt d’aider le corps en consommant des jus, notamment d’agrumes, des soupes et des tisanes à base de fenugrec ou d’origan par exemple.

Le second bienfait du jeûne est le fait que ce dernier favorise le renouvellement des cellules souches. En effet, à partir du quatrième jour des changements apparaissent, comme l’apparition de boutons ou d’excès de sébum sur la peau, signalant une réaction du foie. Alors, on privilégiera à ce moment là la consommation de jus, de soupes, de quelques protéines ainsi que les tisanes de gingembre, camomille et romarin.

Le troisième bienfait n’est autre que la résistance au stress, ce qui est un grand apaisement pour le corps et l’esprit.

Le quatrième bienfait apparaîtra vers le septième jour ; celui-ci concernera le microbiote. Effectivement, le changement de diète va permettre aux intestins et à l’estomac de réagir, c’est donc à ce moment-là qu’il faudra privilégier au maximum les légumes en parallèle des probiotiques, notamment par le biais des produits laitiers.

Le cinquième point positif du jeûne qui aura lieu entre le huitième et le quinzième jour n’est pas des moindres puisqu’il s’agit du renouvellement du système immunitaire. En effet, c’est à cette période que le jeûne sera le plus bénéfique puisqu’il stimule la moelle osseuse, ainsi elle produit de grandes quantités de globules blancs afin que le système immunitaire se renouvelle. Par ailleurs, cela se traduira par la sortie de toutes sortes de problèmes qui étaient en nous. En effet, les blessures et douleurs vont ressurgir, on fera donc appel aux anti-inflammatoires naturels ; de même, les cicatrices vont apparaître, on appliquera alors du miel ; la toux sera le signe de problèmes pulmonaires sous-jacents, les tisanes de thym et d’origan seront alors préconisées. Enfin, on utilisera le chardon marie et l’artichaut pour des éventuels problèmes de foie. 

Puis, après quinze jours, le corps sera plus à l’aise avec le jeûne, et on pourra alors se concentrer davantage sur la diète en s’abstenant de toutes les mauvaises choses au moment des repas.  

Enfin, le dernier bienfait du jeûne est le bienfait psychologique. En effet, à ce moment-là le corps est habitué au jeûne, et l’attention se porte davantage sur les adorations telles que le tarawih et les bonnes actions. Les dix derniers jours du mois de Ramadan sont très importants car c’est un moment où l’adorateur va augmenter ses efforts pour se rapprocher de son seigneur.

Ouvrir chat
💬 Besoin d'aide ?