Conseils pour une hyperthyroïdie pendant l’allaitement

Conseils pour une hyperthyroïdie pendant l’allaitement

L’hyperthyroïdie agit sur le système nerveux, c’est pour cela que l’on évitera le café afin d’opter plutôt pour des tisanes relaxantes telles que la tisane de tilleul. Les tisanes de fenouil, de marjolaine et d’origan seront également bénéfiques, et elles favoriseront la lactation en plus de lutter contre le stress. En outre, le carvi et le cumin seront deux épices que l’on n’hésitera pas à utiliser.

Enfin, on rappellera qu’en période de jeûne la jurisprudence islamique nous autorise à ne pas jeûner en cas d’incapacité, si le jeûne empire l’état de santé par exemple ou engendre des complications.

Remèdes pour l’infertilité

Remèdes pour l’infertilité

Méditons ensemble sur les versets 49, et 50, de la sourate  » ash-shura  » (la consultation) : « A Allah appartient la royauté des cieux et de la terre. Il crée ce qu’Il veut. Il fait don de filles à qui Il veut, et don de garçons à qui Il veut « .

 » Ou bien Il donne à la fois garçons et filles ; et Il rend stérile qui Il veut. Il est certes Omniscient et Omnipotent. « 

Le coran a donc traité le problème de l’infertilité qui touche beaucoup de gens, et a mentionné qu’avoir un enfant était un don d’Allah.

Les causes de l’infertilité féminine sont nombreuses : trompes bouchées, endométriose, problèmes d’ovulation, problèmes psychologiques, stress, fibromes, âge avancé, ou encore mal occulte ; chacune d’elle ayant des remèdes naturels.

L’infertilité masculine quant à elle peut être due à une oligospermie, un mauvais taux de testostérone, une nécrospermie ou encore des varicocèles.

Mais encore, l’obésité, l’angoisse, la dépression peuvent en être la cause.

Rappelons-nous l’histoire du prophète Zakarya ayant demandé à Allah de lui octroyer une progéniture, ce qu’il fit en lui donnant un fils nommé Yahia. Ici, on soulignera donc que le premier remède pour l’infertilité, avant de se tourner vers un quelconque remède n’est autre que l’invocation.

Par ailleurs, la roqya fait partie elle aussi des premiers remèdes. Des études ont montré que 30 % du taux de stérilité était masculine, 30 % féminine, 20 % venant des deux partenaires, et 20 % dont la cause est inconnue. Toutefois, nous savons qu’elle peut provenir d’un mal occulte, et à ce propos beaucoup de couples ont pu avoir un enfant après avoir fait la roqya.

Une troisième cause permettra de guérir de l’infertilité, c’est la demande de pardon « il-istghfar ». En effet, elle est très importante, puisque la stérilité peut provenir de nos péchés. On y associera l’aumône également.

La quatrième cause, l’alimentation occupe une grande place dans la guérison de la stérilité. En effet, une amélioration de l’alimentation aura un effet bénéfique sur des pathologies telles que l’endométriose, les fibromes, les problèmes d’ovules, ou encore les varicocèles. Et l’azoospermie chez l’homme.

La cinquième cause de guérison se trouve dans les plantes et les huiles, comme le gattilier, la sauge, ou encore le ginseng ; pour chaque problème lié à l’infertilité on trouvera une plante. De plus, certains massages avec des huiles bien précises seront utilisés chez la femme.

Les produits de la ruche constituent la sixième cause ; ils sont exceptionnels, notamment la gelée royale, le pain d’abeille et bien-sûr le miel, surtout le miel de jujubier.

Enfin, les compléments alimentaires pourront être très bénéfiques pour guérir de l’infertilité, et on citera notamment la vitamine A, B, C et E. En effet, l’homme privilégiera la vitamine E, C et A, les antioxydants, le sélénium, le zinc ou encore l’arginine. Il faudra aussi veiller à avoir une bonne alimentation, un bon environnement et éviter les pesticides.

Le soja: un boosteur de fertilité ?

Le soja: un boosteur de fertilité ?

Le soja contient des isoflavones aux effets oestrogéniques permettant donc à la femme en maque d’œstrogène de booster ce taux.

En outre, on sait que les médicaments aux composants oestrogéniques peuvent avoir des effets indésirables ou des contre-indications ; il sera donc préférable d’opter pour le soja, il permettra notamment de diminuer les bouffées de chaleur et les angoisses pendant la période de pré-ménopause. En cas de manque d’œstrogènes, il sera donc bénéfique pour la femme de favoriser le soja sous toutes ses formes.

Par ailleurs, sa graine et son huile sont riches en acides gras insaturés permettant à la femme de de booster sont taux d’œstrogènes, on pourra le trouver aujourd’hui sous forme de phyto soja.

On sait également que la marjolaine a des effets très satisfaisants dans la lutte contre la stérilité féminine.  

Remèdes pour la transpiration excessive

Remèdes pour la transpiration excessive

La médecine prophétique porte une attention particulière à l’hygiène, et le prophète nous a recommandé de se laver et s’épiler à certains endroits du corps. On conseillera des savons comme le savon au lait de chamelle ou à la nigelle pure, et en ce qui concerne l’épilation celle-ci permettra d’éviter la prolifération des bactéries liées aux mauvaises odeurs.  

Par ailleurs, la sunna nous apprend qu’il faut porter des vêtements amples, et le mieux, en fibres naturelles.

Aussi, chose importante, et que beaucoup d’entre nous négligent, la transpiration excessive peut provenir du stress. Alors, avant de se ruer sur les déodorants, on pourra pratiquer une activité physique régulière comme la marche ou la course, et prendre des calmants naturels comme la tisane de tilleul.

En traitement de fond, le jus de citron permettra de bloquer l’apparition des mauvaises odeurs. Le concombre, aliment apprécié par notre prophète, possède des propriétés astringentes ; il refermera donc les pores et pourra être consommé en salade ou en jus.

Par ailleurs, on pourra appliquer localement, le soir, à l’aide d’un coton, du vinaigre de cidre afin de neutraliser les bactéries.

Une crème pour resserrer les pores à base d’aloe vera pourra également aider, et cela permettra aussi de réguler le ph de la peau tout en l’hydratant.

Enfin, des analyses médicales permettront d’exclure tout problème hormonal.

Remèdes pour augmenter la testostérone

Remèdes pour augmenter la testostérone

Pour les hommes qui souffrent d’un manque de testostérone il faudra dans un premier temps établir un diagnostic chez un médecin, afin de voir s’il n’y a pas une anomalie au niveau génital.

Par ailleurs, on constate que le surpoids peut être la cause de ce genre de problème ; on conseillera par conséquent de faire un régime alimentaire sain et équilibré afin de perdre le surplus de graisses.

La dépression et le stress sont également deux facteurs de baisse de taux de testostérone ; et pour y remédier les tisanes de valériane, de passiflore ou encore de tilleul seront très bien.

Mais encore, parmi les plus grand boosteurs de testostérone, on trouve le ginseng, et notamment le ginseng indien appelé « ashwaganda », dont le nom fait référence à la force du cheval. En effet, le ginseng indien a fait l’objet d’études qui ont montré son efficacité dans la production de testostérone.  On conseillera donc la prise de gélules à raison de trois par jour.

Aussi, parmi les éléments bénéfiques pour l’homme souffrant d’un trouble au niveau de la testostérone, on trouve le champignon de l’Himalaya appelé cordyceps. Ce dernier est rare, et est qualifié de mi-animal, mi végétal. Le mieux sera de prendre le cordyceps sous forme de poudre qu’on mélangera à du yaourt par exemple ou encore en café.

En outre, il faudra privilégier la consommation de jus tels que les jus de pomme ou encore de cerise.

Enfin, il existe un mélange très puissant composé de miel, de graines de nigelles, de gelée royale et de pollen, dont on préconisera la prise d’une grande cuillère le matin à jeun et avant de se coucher.  

Ouvrir chat
💬 Besoin d'aide ?